Bonne année.

Publié le par Francis citoyen ordinaire

 

Une année se termine déjà et 2011 commence.

 

La formule des voeux s'impose. Je m'y soumets de bonne grâce avec un petit bémol. Je ne souhaite rien à sarkozy et autres kouchner, besson, hortefeux, bachelot , yade ...

 

A tous ceux que j'aime , à tous ceux que je ne connais pas vraiment mais qui me sont sympathiques, je souhaite une excellente année avec beaucoup d'amour. Et si les voeux pouvaient se réaliser, je souhaite surtout qu'une nouvelle vie s'offre à tous ceux qui sont déshérités , exclus et pour qui chaque jour est une épreuve.(Parfois, je parle comme Jean Claude! Il va falloir que je me surveille!)

 

Lâchons-nous! Profitons ! Laissons place à nos envies! Osons aller au bout de nos rêves même si ce n'est que de porter un chapeau drôlatique. L'idée du chapeau me vient à l'esprit car , il y a peu, une amie rare qui se reconnaîtra, éclatait de bonheur parce qu'elle avait trouvé le couvre-chef de ses rêves! Le bonheur tient parfois à peu de chose et pourquoi pas!

 

Pour commencer l'année , j'ai une pensée toute particulière pour un ami qui peine à supporter le temps qui passe et pour qui l'an nouveau est toujours une épreuve. Comme dit très souvent ce fidèle partenaire de joutes tennistiques de moins en moins vibrionnantes,

- « On y va tout droit! »

Il parle de la mort inéluctable. Oui, la soixantaine arrivant à grands pas , cet ami cher a tendance à mal supporter le poids des ans et des douleurs concomitantes. Et puis , chaque matin devant la glace , les cinquantenaires se retrouvent face aux rides de plus en plus profondes qui labourent leur visage défraîchi. Et j'ose à peine évoquer le service trois pièces désormais davantage adepte de la virgule que du i majuscule!!! Oui ami, il faut t'y faire, l'année 2011 va encore accentuer notre décrépitude en êtres bancroches et égrotants. Avant la dernière demeure, la maison de retraite nous entrouve déjà ses portes . Des piles de couches dernier âge soigneusement empilées y attendent nos corps flapis, soubresautants et incontrôlables.

Ami, bonne année.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Francis j'adore tes textes.Une ancienne élève<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Je te remercie et je te souhaite aussi une excellente année avec la poursuite de tes bons résultats et  de ta soif de connaissances. Et en récompense de ton sérieux, offre-toi le plus<br /> souvent possible de beaux et forts moments de bonheur et de liberté auprès de la gent chevaline que tu vénères depuis si longtemps.(Je me souviens de tes dessins!!!) <br /> <br /> <br /> <br />