Eric Besson meurtri par l'humour!

Publié le par Francis citoyen ordinaire

Monsieur Eric Besson se répand dans "Libération" pour régler son compte à Stéphane Guillon. Décidément , la comparaison avec la fouine ne passe pas. Il est vrai que l'animal , bien que mignon, est  de réputation chafouine!!! fouine2Et puis le fragile Besson ne supporte pas que Guillon l'ait qualifié de "taupe de Le Pen" . (Décidément notre homme n'aime pas les animaux!!! Peut-être parce qu'ils n'ont pas de frontières!!!)) Mais , naguère, Besson  ne se disait-il pas  socialiste? Au regard de sa nauséabonde politique actuelle , n'est-ce pas insultant pour les gens de gauche? Non , monsieur Besson,  le coup de la victimisation et  la tête de chien battu, ça ne marche pas. (J'espère que vous préférez les chiens aux fouines et aux taupes!!!).  La chronique de Stéphane Guillon ne  va sûrement pas autant bouleverser votre vie que celle des gens que vous expulsez de France comme des malpropres.

Monsieur Besson, j'ai essayé de vous envoyer ce texte mais j'ai cherché en vain une adresse email. Pourtant, il y en a une pour le gentil Fillon qui dicte votre politique. Il faut peut-être que je  poste le texte  à l'adresse de votre ministère, mais rien qu'à en évoquer le nom, j'ai la nausée, alors l'écrire!!! Au lieu de pourchasser  des malheureux sans papiers qui travaillent depuis des années en France, occupez-vous plutôt des bons français qui les exploitent! 

Par contre, j'ai trouvé l'adresse email de Guillon. Je lui ai écrit un petit mot de soutien même si j'ai parfois du mal avec son humour. Et puis , monsieur Besson , quand on n'aime pas une personne, on ne l'écoute pas, on ne la lit pas, on ne la regarde pas. C'est ce que je fais  par exemple avec Bigard, Zemmour ou Drucker pour des raisons différentes.

Ce midi, dans l'émission "Le fou du roi", Vincent Roca a fait une chronique remarquable à ce sujet. Vous pouvez l'écouter sur le site de France Inter, c'est un texte plein de finesse, d'insolence et d'intelligence.

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article