Et si on parlait de Cuba!

Publié le par Francis citoyen ordinaire

J'ai deux copains qui me parlent souvent de Cuba avec une grande admiration.

cuba enfant Ils ont séjourné dans l'île et ils ont été conquis; les habitants ne sont pas riches mais ils se débrouillent et ne semblent pas malheureux . Les soins  sont gratuits.
cuba rue              cuba3 Mes amis  n'ont pas été marqués par une présence outrancière de la police. Ils sont ouvertement des admirateurs de Fidel Castro qui a eu ,en plus, le mérite de chasser du pouvoir une dictature brutale inféodée aux américains. Moi, je ne connais pas Cuba. C'est sûrement très joli et  la prise de pouvoir par Fidel Castro m'est plutôt sympathique, surtout face à l'impérialisme des Etats Unis. Je garde aussi l'image poétique du Che fièrement arboré sur nos tee shirt d'adolescents révolutionnaires. Cependant, depuis , je n'ai pas beaucoup entendu parler d'élections libres et on sait que de nombreux cubains ont essayé   de fuir leur pays. (Je ne sais pas si c'est encore vrai.)

Ce qui est sûr, c'est qu'Orlando Zapata est mort dans les prisons cubaines à 46 ans après 86 jours de grève de la faim . Amnesty dénonce une soixantaine de prisonniers politiques. La censure règne sur internet et toute la presse. 

 Pour moi, Fidel Castro et son frère  Raul sont malheureusement la confirmation que les belles idées pleines de promesses pour le peuple se transforment vite en une lutte féroce pour garder le pouvoir gagné. Et voilà le peuple à nouveau relégué bien loin des soucis des vainqueurs. 

Je reste optimiste, un jour, ça marchera.

Pour Cuba , à mon avis , c'est raté! Mais peut-être que mes deux copains réussiront à me convaincre du contraire.
 

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article