Pas envie de rire!!!

Publié le par Francis citoyen ordinaire

On nous promet la rigueur. On nous a bien préparé depuis des mois avec l'affreux mot crise. Il fallait nous faire peur en nous promettant des réveils douloureux. Faire peur aux gueux pour mieux les plumer est une recette qui marche à tous les coups. Les opposer en désignant à la vindicte populaire ceux qui sont censés profiter des aides sociales et du système est une arme méprisable et cynique mais tellement  payante que l'odieux Vauquiez n' a pas hésité à l'employer. Le pire, c'est que ça marche. Habitués à baisser la tête , les vils gueux préfèrent  jalouser celui qui est plus bas qu'eux au lieu de redresser le front pour défier ceux qui gagnent des sommes indécentes en utilisant leur travail.

 

 Revenons à la crise. Le premier remède mis en avant par les sarkozy , les  Fillon et autre  Baroin est de couper dans les dépenses sociales. Traquer l'évasion fiscale vers les paradis fiscaux n'est pas à l'ordre du jour et pourtant il est convenu que ça rapporterait gros. L'amie de sarkozy, la députée maire UMP de Puteaux peut dormir tranquille . Vous savez , c'est cette élue qui a fait acheter tous les "Canard Enchaîné " pour que ses concitoyens n'est pas vent de ses turpitudes fiscales. Les gueux n'ont pas d'économies à faire voyager!

 

S'il y a des efforts à faire , qu'ils viennent d'abord de ceux qui en ont les moyens par le biais d'une réforme fiscale rigoureuse et juste qui touchera les citoyens proportionnellement à leur revenu réel sans cas particuliers ni niches fiscales. Si cela ne plaît pas à certaines grandes fortunes qui ne veulent pas participer à l'effort collectif national, qu'elles quittent le pays et confisquons leurs biens  sur le territoire.  Halte à l'injustice et la dette du pays sera vite épongée.

 

Messieurs sarkozy et Fillon crient à l'effort national et ils dilapident l'argent des citoyens en frais de communications exorbitants  en vue des prochaines élections. Ils viennent d'être épinglés par la Cour des Comptes.  Les élections au Sénat ont fait grand bruit mais personne n'a proposé la suppression pure et simple de cette assemblée inutile et coûteuse. Même monsieur Mélanchon est resté silencieux ; forcément, il en croque et , en plus , il cumule!!!

 

Qui croire, qui soutenir parmi les politiques? Tant que nous garderons l'économie libérale capitaliste , point d'issue pour les gueux.

 

Alors soyons indignés et insoumis.

 

 Je sais, je n'ai pas été drôle, mais je suis énervé avec tout ce tapage qui se fait autour de sarkozy et de la crise car on connaît d'avance les victimes et ceux qui s'en tireront sans problème.

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article