Staline à l'écran.

Publié le par Francis citoyen ordinaire

J'ai vu "Une exécution ordinaire",  film qui évoque la fin de vie de Staline en 1952. J'ai tout de suite été saisi par l'ambiance pesante qui régnait sous ce régime. Comme ma femme et le copain qui nous accompagnait, j 'ai été pris du début à la fin au point d'avoir eu l'impression de partager   la vie des personnages. Marina Hands parle peu mais elle fait passer énormément de sentiments par le regard, par les gestes.
A la sortie du film , je me suis fait la réflexion que la démocratie , même si elle est bien imparfaite, est d'une grande fragilité et qu'elle vaut tous les combats pour la préserver. Pour s'en persuader, il faut voir ce film et revoir "La vie des autres " qui témoigne du système policier dans l'ancienne Allemagne de l'est.
 Mon copain  s'est fait une autre réflexion:
-"Elle est drôlement jolie Marina Hands!"  
Il n'a pas tort.

Publié dans cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article